Ce qu’on en dit…

Lessines a son porte-bonheur

Comme le petit singe de Mons, Xavier Parmentier conçoit son Cayoteu de bronze comme un objet à toucher, à effleurer, à caresser, un porte-chance pour les passants.

L’histoire de Xavier Parmentier et de la ville de Lessines est une sorte de roman d’amour et d’aventure, un feuilleton dont les épisodes se lisent et se liront dans les rues de la ville et dans la mémoire de ses habitants

Œuvre d’art au centre administratif

Courrier de l’Escaut- juin 98 – JH

Ses trois sculptures en forme de feuilles sont aussi impressionnantes par leur expressivité que par l’exploit qu’elles représentent.

En ce triptyque, il conjugue de façon harmonieuse et cohérente des matériaux très différents tels que le verre, l’acier, le bronze, la résine, le laiton, la pierre, l’or même

Il y exprime des notions très diverses, et notamment spirituelles comme celle de la tension de l’être humain vers l’élévation et la lumière

Courrier de l’Escaut – Janvier 2002 – Fresque Magritte

Sa fresque géante dédiée à Magritte évoque les couleurs préférées du peintre ainsi que bon nombre de ses symboles … l’effet est génial et attire toute l’attention

Expo Mai 94 – Courrier de l’Escaut

Xavier Parmentier travaille sans relâche ses couleurs et ses matières. Ses bleus envoutants, ses visages pleins d’expression, ses thèmes symboliques et l’atmosphère créée par la profondeur des ses toiles nous emportent dans un monde pictural tout à fait nouveau : une sorte d’association entre Véronèse et Toulouse-Lautrec

Courrier de l’Escaut – mai 2002 – portrait XP par Nathalie Moreau

Rencontrer Xavier Parmentier c’est un peu voyager dans un livre à ciel ouvert. Une simplicité complexe sur fond de ténacité et de volonté.

Un artiste aux idées claires, aux rêves accessibles, loin, très loin au plus profond de la matière.

Son « Navetteur », une sculpture-fontaine en bronze installée à Braine-le-Comte est une véritable œuvre philosophique. Elle masque le déséquilibre psychique par l’équilibre physique où la fragilité du personnage est feinte à chaque courbe, où l’apparente légèreté accuse le poids du quotidien.

Un responsable de Sigma lui propose de tester l’acrylique. Il peint à tue-tête et quand les toiles sont terminées, le mécène décide sur le champ d’organiser un symposium de la couleur. Les œuvres du peintre sont projetées sur écran géant au Heysel

Ce qui m’intéresse c’est d’apporter du bonheur visuel. Dans chaque sculpture il y a une clé qui ouvre sur un voyage

Flobecq on ice – Le Soir – Janvier 2007 – Bruno Deheneffe

Xavier Parmentier met en scène les 7ièmes Antoniades

Son imagination débordante liée à la qualité de son travail font de ce sculpteur et peintre une valeur sure de l’art belge contemporain

Janvier 2008 – courrier de l’Escaut – Fanny Geeraerts

Gêné depuis toujours par les lignes, les droites et les cases, il aime travailler librement et en grand, que ce soit la peinture ou encore la sculpture

Griffe Parmentier sur la ville – Le Soir – mars 2002 – Myriam Mariaulle

A l’art d’harmoniser le fragile et le robuste

Le Var – Nice Matin – Sept 1995

Artiste figurative, Xavier Parmentier excelle dans une peinture aux mouvements vifs, à la plénitude des formes et aux subtiles nuances traduisant la profondeur de ses sentiments intérieurs

Peinture du réel, couleurs pures, arbitraires, la liberté de la technique permet ici tous les emportements

Originales, fortes, les œuvres de Xavier Parmentier font naitre des images tout en paradoxe

Le Navetteur

Le « Navetteur », c’est un elfe, un danseur aérien et bondissant, c’est l’esprit de la jeunesse, de la curiosité et de l’urgence de vivre.

C’est une sculpture et un discours philosophique, sur le voyage, le travail et sur la présence au monde

C’est l’aile de la liberté sur la pesanteur du quotidien

Notre dame à la rose

Les jurys des concours auxquels il participe tombent systématiquement sous le charme de ses projets contemporains, par ailleurs riches d’Histoire et de sensibilité humaine.

L’œuvre de l’artiste suscite de l’émoi aussi bien aux amoureux de style contemporain qu’aux adeptes d’un classicisme épuré

Rose Parmentier – Courrier de l’Escaut – 2000

Tel un alchimiste, le sculpteur aspire à la transformation de la matière

Sigma Coatings – dec 1995

Devant ses œuvres, la révélation est totale : le mouvement vif et la plénitude de la forme reflètent la profondeur de ses sentiments

Xavier Parmentier révèle une puissance d’expression qui éclate comme une symphonie

Sortilèges au château – mai 2002

Il y a toujours dans son œuvre cette légèreté qui cache une somme de références

Il faut prendre le temps de s’arrêter, de décrypter, de jouir des formes et des jeux de lumière